les arcs de holmegaard

 

Dans les tourbières de Holmegaard au Danemark, on a retrouvé au milieu du vingtième siècle un arc complet mais fracturé et la moitié d'un autre arc. Ces deux arcs sont fabriqués en orme et leur mode de fabrication démontre une très grande connaissance des principes mécaniques de fonctionnement d'un arc. Ces arcs sont datés de la fin du Boréal soit environs -8500.

Les deux arcs ont des branches larges et plates allant en s'affinant vers les extrémités; la poignée est en sur-épaisseur. Ce design permet pour une allonge donnée de diminuer la taille de l'arc par rapport à un arc étroit et épais en faisant travailler la fibre du bois de manière bien plus uniforme. De plus, les deux arcs de Holmegaard semblent présenter une caractéristique intéressante. Il semblerait que ceux-ci subissent un rétrécissement plus ou moins marqué en milieu de branche. Ce rétrécissement entraîne la diminution de la masse en bout de branche et donc une meilleure restitution de l'énergie pour la flèche.

Toutefois, Il est difficile de dire si ce rétrécissement est volontaire ou s'il s'agit d'un phénomène du à la conservation différentielle de certaines parties de l'arc dans la tourbière. La première hypothèse est renforcée par le fait que l'on trouve ce rétrécissement sur les deux arcs, mais, a contrario, l'arc complet ne possède pas ce rétrécissement sur l'une des branches.

Pour ce qui est des détails techniques:

Premier arc: Orme, complet mais cassé; la poignée est bien définie et les branches sont larges et plates. Le dos est arrondi. Les poupées sont pointues sans encoches; l'arc mesure 154cm de long. 2,5cm de large à la poignée et 4,4cm dans la partie la plus large des branches. Il mesure 2,9cm d'épaisseur à la poignée et 2,2cm dans la partie la plus épaisse des branches.

Premier arc (Clark, 1963)

 

Second arc : On en a trouvé une seule moitié de 90cm de long. La longueur totale de l'arc est estimée aux alentours de 180cm. La poignée est bien marquée il mesure 5,7cm de large au niveau des branches et 2,1cm à la poignée. L'épaisseur est de 2,8cm.

Second arc (clark, 1963) .

 

Grâce à un moulage réalisé par le Musée National du Danemark à Copenhague et qui m'a été gracieusement prêté par P. Chauvaux (tous mes remerciements), les documents suivants présentent le premier arc à une échelle supérieure à 1. Ils seront échelle 1 quand j'aurais réussi à régler un ou deux problèmes.

 

détail de la poignée détail du retrecissement 1, 2, 3, 4, 5, 6