La fabrication d' un grand arc de guerre médiéval Anglais

En fait, tout a commencé cet été en discutant avec Gery. Quelques temps auparavant, un ami lui avait fait une corde pour un arc de 85lbs. Il m'a donc demandé si je pourrais lui fabriquer l' arc qui allait avec. Jusque la, l' arc le plus puissant que j' avais réalisé n' avais pas excédé les 70 lbs cela relevait donc un peu du défis pour moi mais j' ai finalement accepté.

Le cahier des charges prévoyait la puissance (85lbs ) 28" d' allonge) mais aussi le style. Gery fait partie d' une troupe médiévale XIVeme siècle. l' arc devait être un grand arc de guerre anglais sans poignée rigide et à section en D. Pour ce qui est du choix de l' essence, par contre j' avais toute latitude. Le bois utilisé préférenciellement à l' époque est bien sur l' if mais je ne disposais pas vraiment d' un morceau qui me permette de fabriquer un tel arc. On sait aussi que des bois de "moins bonne" qualité étaient utilisés car l'aprovisionnement en if ne couvrait pas forcement la demande. Je me suis donc tourné ver l' orme. J' avais en effet à ma disposition quelques beaux morceaux coupé l' hiver dernier.

Début septembre, j' ai donc sélectionné un tronc bien droit et sans noeuds que j' ai refendu en 4. Le tronc faisait dans sa partie basse, environ 20cm de diamètre. Pour ne pas risquer de fendre en biais, j' ai utilisé une scie circulaire avec laquelle j' ai donné un trait de scie sur la longueur du tronc. cela permis de guider la fente et d' optimiser le bois. Une fois le tronc fendu en 4, j' ai écorcé les quatre billettes. L' orme est un bois blanc et le cerne de croissance situé juste en dessous de l' écorce forme le dos de l' arc. Une fois les quatre barres écorcée, j' ai pu choisir celle qui me semblait la plus belle. Je l' ai alors retravaillée pour obtenir une billette de 5cm x 5cm et 2m de long. Le bois coupé en janvier avait encore besoin de sécher. j' ai donc stocké la billette dans la maison de septembre à janvier. A l'intérieur de la maison, le pourcentage d' humidité relative de l'air est bien plus régulier et surtout plus bas que dans mon atelier. Il se situe en moyenne a 50% d'humidité relative. le bois a donc pu se stabiliser autour de 10% d' humidité. au long de ces 4 mois. Pendant que le bois séchait, j'ai marqué les cotes de l'arc sur le dos de celui ci et j'ai dégrossi la billette jusqu' au niveau de l'équilibrage au sol. En appuyant une extrémité de la billette contre le sol, celle ci pliait un peu.

Finalement , début janvier, je me suis lancé dans l'équilibrage final. Je n'avais jamais testé mon banc à équilibrer avec des telles contraintes de puissance et la première fois que j'ai armé l'arc, mon installation a craqué, la corde à équilibrer a sonné comme une corde de violon etc... bref, j'étais pas très rassuré. pour l'occasion, j'avais fabriqué une corde en dacron de 22 brins et de 220cm de long.




En procédant avec la corde a équilibrer, j'ai donc travaillé jusqu'à obtenir 85lbs à environ 23" d'allonge. Puis pour finir l'équilibrage, il a bien fallu bander l'engin. J'ai essayé la méthode traditionnelle avec la poignée coincée derrière la cuisse sans grand succès et sans grande conviction non plus. je ne dispose pas d'un bandoir dans mon atelier, et comme je n'avais pas envie de me claquer quelque chose, j'ai donc décidé de ruser. la poupée du bas est appuyée sur le sol et celle du haut sur mon établis, j'appuie avec mon genoux et ma main au niveau de la poignée pour faire plier l'ébauche. A ce moment la, la puissance estimée de l'arc à 28" se situait autour de 120lbs. Ben j'en ai quand même sué....


L'arc était bandé pour la première fois et l'équilibrage avait l'air tout à fait convenable. maintenant il fallait rectifier deux ou trois petites choses et amener la puissance à 85lbs à 28" d'allonge. Je gratte a droite, je gratte a gauche... sur la branche du bas (celle de gauche) le bois a un peu de caractère en bout de branche et la lecture de l'équilibrage est donc un peu plus compliquée. Je suis finalement arrivé à 85lbs à 27" d'allonge.



Voila l'arc avec son band définitif. A l'heure actuelle il n'est pas encore fini. Il fait 85lbs à 27" d'allonge. Avec les finitions et le rodage, je pense qu'au final, il fera cette puissance à 28". l'arc mesure 78" de long (198cm) pour 1 1/4" de large à la poignée. il fait la même largeur pendant 25" de long pour finir à 1/2" de large aux poupées. Il fait 1 1/4" d'épais à la poignée. la poignée n'est pas en sur épaisseur et l'arc travaille à la poignée. Aux poupée, l'arc fait 5/8" d'épaisseur. Il faudra encore que j'afine les extrémités car je dois fixer des poupées en corne. Il a à peine 1" de suivi de corde et ça j'en suis très fier. Maintenant j'arrive à le débander sans même trop souffrir....
Après tous ces efforts, j'ai un peu l'air du ravi de la crèche....

Maintenant il me reste à fixer les poupées en corne puis à faire les finitions. Je posterais la suite dès que possible...

J'ai continué à travailler un peu sur l'arc et j'ai mis en place les poupées en corne. Lle trou fait 1/2" de diametre et est conique sur quasiment 1" de profondeur. Les poupées sont enpointe de corne de buffle noires. Elles sont assez massives mais ne déparailenent aps avec l'arc. A la demande du futur proprio j'ai mis une sconde encoche sur la poupée du haut de manière à pouvoir placer la fausse corde. sur la poupée du bas, j'ai fait aussi une seconde encoches mais pas pour les même raisons. Après avoir façonné la premiere encoche j'ai trouvé que celle ci était trop près du bord de la pièce en corne et que cela fragilisait un peu le tout. j'ai donc taillé une seconde encoche plus en arrière sur la poupée. Sur les photos, l'angle des encoche parait un peu limite et la corde semble froter sur le bord ce qui pourrait l'user prématurement mais en fait, le band de l'arc est assez faible et avec un band normal ce problème n'existerait pas.

J'ai ensuite afiné un peu les poupées et j'ai commencé a poncer l'arc avec un papier de verre de grain 80 puis 120. J'ai tiré une petite vingtaine de flèches mais sans dépasser les 2/3 de l'allonge....

J'ai fnalement préféré reprendre la poupée du bas pour supprimer la seconde encoche. voila le résultat final :

J'ai donc pu attaquer les finitions. Pour cela je voulais quelque chose de rustique. Après avoir poncé le bois au papier de verre de 80 puis de 120, j'ai chauffé le bois au décapeur thermique (en passant l'arc au dessus d'un feu de bois on obtient le même résultat, puis j'ai appliqué un melange de cire d'abeille et d'huile lin chaud. le fait de chauffer les deux parties permet d'améliorer la pemetration du produit dans le bois. j'ai répété l'opération à 3 reprises, sur 2 jours. quand la cire a eu plus de mal à penetrer, j'ai arreté.

J'ai ensuite fait la pesée définitive de l'arc. Il fait 90lbs à 28 pouces d'allonge soit 5 livres de plus que le contrat. Ce n'est pas très génant et cela reste dans la marge normale. Je n'ai pas pu resister au plaisir de tester l'arc. Après m'etre copieusement échauffé, j'ai tiré les premières flèches à mi allonge. Je ne me souvenais aps que ça secouait autant... Après quelques flèches, je remarque finalement, étant donné sa taille, l'arc n'est pas trop difficile à armer.

J'ai ensuite essayé de faire du tir de distance. J'ai pris mes futs les plus rigides et les plus lourds. (spinés pour 75lbs et pesant 40g.) Sur la photo, je suis en sous allonge de 2" environ (26 au lieu de 28"). Je crois qu'au mieux je l'ai tiré à 27" d'allonge. Avec une allonge plus grande, il me semble que l'on sent oins la vibration (il est aussi possible que je me sois habitué à celle ci tout betement). Avec un fort vent de face, au bout de 3 volée j'ai reussi ça à environ 150m. Les flèches sont séparées d'environ 1m. les chevaliers ont du sousis à ce faire.... Il y a aussi un petit film de cette sceance de tir ici . Je pense finalement que, si j'arrive a trouver un bon morceau de bois, je vais m'en faire un pour moi. en gardant les mêms cotes mais en visant entre 90 et 100 lbs à 31 pouces d'allonge.....